Peter Zangl


Peter Zangl, né en 1946 en Allemagne, économiste de formation, vit à Bruxelles depuis plus de 30 ans. Il y a travaillé dans les institutions européennes, dans des domaines aussi divers et variés que l’économie, les relations internationales, les technologies de la communication et l’aide humanitaire et la réponse aux crises. Ce parcours professionnel s’est traduit par un enrichissement culturel récurent et une ouverture d’esprit sur les richesses et diversités des gens dans leurs environnements respectifs dans diverses parties du monde et en particulier dans le bassin mediterranéen et en Afrique.

Attiré par la photographie depuis longtemps, il s’est engagé il y a quelques années dans une formation photographique à l’Atelier photographique Contraste. Dans le cadre de cette formation, Peter Zangl a participé à l’exposition collective Vitrines : un mode de représentation qui s’est tenue à la Maison de l’Architecture de Bruxelles de janvier à octobre 2009.

Partant de ce travail, il a présenté en novembre/décembre 2010 à Alger l’exposition Maghreb-Bruxelles : Nos différences, notre richesse commune organisée par la Délégation Wallonie-Bruxelles sur place. Sous une forme légèrement modifiée, cette exposition a été reprise par le Centre culturel Arabe de Bruxelles en novembre – décembre 2011 sous le titre Maghreb-Bruxelles au début du XXIe siècle.

Dans le cadre de « Summer of photography 2012 » à Bruxelles, il a participé à l’atelier de Contraste sur un urbanisme participatif et à l’exposition H – Urban de juin à septembre 2012 à la Fondation pour l’Architecture – CIVA de Bruxelles.

En 2013 Peter Zangl s’associe à 4 autres photographes pour créer le Collectif Tête-bêche qui réalise deux expositions en 2014 avec des contributions de chacun des 5 photographes : « Femme aujourd’hui » et « Le Monde à l’envers (II)».

Au-delà, il a participé en 2014 à l’exposition collective Aptitudes/attitudes à l’occasion des 20 années de l’Atelier Contraste (Bruxelles, Tour et Taxis) avec deux contributions : « Le Monde à l’envers (I) » et « Train en passage ». Dans le cadre du parcours d’artistes organisé par la Commune d’Etterbeek il expose une série de photos argentiques sous le titre « Espaces dans la ville ».

L’année 2015 est marquée par sa participation aux Festives d’Ascain où sous le thème « Passage » , il expose en format géant six photos de la série « Incertitude » dont l’intégralité a été presentée au printemps 2016 au Centre Culturel de Ciney et à l’automne de la même année à La galerie Vehaeren à Bruxelles.Toujours en 2016 il participe avec le Collectif Tête-bêche au Parcours d’Artistes d’Etterbeek sous le sujet « Départ » avec une série consacrée à Bruxelles sous le choc des attentats du 22 mars.

Il poursuit son travail d’exploration photographique des femmes et des hommes dans leurs environnements culturels, sociaux et urbains et des relations humaines dans nos sociétes. Dans certains cas les personnes dominent et dans d’autres ce sont les plutôt les environnements qui mènent vers les personnes.

www.peter.zangl.eu


Travail


voir-la-galerie